Scie circulaire : Guide d’achat et comparatif

Quels sont les différents types de scie circulaire ?

On peut distinguer 2 grands types de scie circulaire. La scie circulaire portative et la scie circulaire stationnaire.
La scie circulaire portative est comme son nom l’indique autonome, sans fil. L’avantage avec ce type de scie circulaire, c’est qu’elle est très facilement maniable. Voici des exemples de scie circulaire portative : Bosch PKS 66 AF, Bosch GKS 190, Tacklife.

Elle offre à son utilisateur une grande liberté de déplacement. Elle est flexible et ne gêne point son possesseur par un cordon d’alimentation ou la nécessité d’être constamment près d’un branchement électrique. Outre sa maniabilité, ce type de scie circulaire est léger et particulièrement sympa lorsqu’on à des travaux à faire en extérieur. De ce fait, il offre une grande possibilité sur les surfaces à travailler. Il conviendrait parfaitement à un amateur. Il sera également très avantageux dans un endroit desservi en électricité. Il est conçu pour les travaux requérant beaucoup de mobilité. Toutefois, elle est surtout dédiée pour de petits travaux étant donné que généralement, ce modèle est moins puissant que les scies circulaires stationnaires.

La scie circulaire stationnaire quant à elle nécessite d’être branchée constamment sur une prise électrique. Plus lourde qu’une scie portative certes, mais son grand avantage, c’est qu’elle est nettement plus puissante. Etant plus volumineux, elle peut efficacement effectuer des travaux sur des surfaces plus profondes et plus épaisses.
Dans cette catégorie de scie stationnaire, on peut distinguer d’autres sous catégories. On a entre autres, la scie circulaire de type Sidewinder, la scie circulaire à vis sans fin, la scie circulaire plongeante, la scie circulaire sur table et la mini scie.
La scie circulaire de type Sidewinder a comme particularité sa maniabilité. Elle est plus légère que les autres types de scie circulaire stationnaire. En effet, sa lame se situe sur le côté droit de la scie. Elle est directement rattachée à l’arbre de transmission du moteur. Il s’agit d’un modèle peu encombrant, permettant ainsi à son utilisateur de soigner dans les détails ses travaux de coupes. Elle conviendrait très bien à un particulier ou à un novice.
La scie circulaire à vis sans fin est plutôt dédiée à un professionnel ou à une personne qui utilise fréquemment sa scie circulaire. Il s’agit d’un modèle très puissant, plus volumineux, capable de couper des matériaux très robustes. Pour ce qui en est de son moteur, il se situe à l’arrière de la scie. Ses poignées se situent également dans la partie postérieure de la machine afin de limiter les effets de recul engendrés par la puissance du moteur. Il est parfait pour couper des matériaux sur des tréteaux par exemple puisque vu son poids, il ne permet pas beaucoup de mobilité à son utilisateur.
La principale caractéristique de la scie circulaire plongeante, c’est que lorsque vous mettez de la pression sur la poignée arrière, la lame de la scie circulaire pénètre dans le bois ou le matériau sur lequel vous travaillez. C’est la scie circulaire idéale qui vous permet d’effectuer des coupes très nettes et précises grâce à son rail de guidage. Autre spécificité, c’est que sa lame est dotée d’un système de réfraction. C’est d’ailleurs ce système qui lui permet d’effectuer des travaux de grande précision.
Comme son nom l’indique, la scie circulaire sur table est fournie avec une table qui lui sert de tréteaux. Elle est parfaite pour découper les grosses bûches de bois.
La mini scie quant à elle est de petite taille. Toutefois, pour pouvoir fonctionner, il faut la brancher sur une prise d’alimentation. Elle est moins puissante que les autres modèles et ne peut donc pas effectuer de grands travaux. Néanmoins, elle est parfaite pour les travaux de finitions.

Promotion
Scie circulaire Bosch GKS 190
  • Avec 1 400 W, la puissance de son moteur sera parfait pour découper autant le bois tendre que le bois dur
  • Une conception compact qui permet de l’utiliser en tout sécurité et profiter également d’une excellente maniabilitée
  • Elle est capable d’effectuer des découpes avec une profondeur de coupe (70 mm) et capacité d’inclinaison (56°) les plus importantes de sa catégorie
Scie circulaire Bosch PKS 66 AF
  • Travailler proprement grâce à son boitier qui permettra de récupérer les copeaux lors des découpes
  • Vous allez adorer travailler avec son rail de guidage, fini les découpes de travers !
  • Un moteur d’une puissance de 1600 W vous permettra de couper le bois jusqu’à 66 mm
Promotion
Scie circulaire Bosch PKS 55A
  • Travailler proprement grâce à son boitier qui permettra de récupérer les copeaux lors des découpes
  • Une profondeur de coup de 55mm pour un prix de moins de 100€ ! Clairement on est sur un excellent rapport qualité/prix
  • La scie circulaire Bosch PKS 55A sera livrée avec une lame carbure et une butée parallèle
Promotion
Scie circulaire Tacklife PES01A
  • Capable de réaliser des découpes allant jusqu’àn 63mm à 90° et allant jusqu’à 45mm à 45°
  • Revetement softgrip sur les poignées permettant un guidage aisé et confortable
  • Un coffret complet à la livraison, avec deux lames, un guide parallèle, un tuyau d’aspiration…
Scie circulaire Tacklife PES01A
  • Ici on est sur une scie circulaire d’entrée de gamme mais vraiment performante
  • Profondeur de découpe max de 66mm avec un démarrage progressif.
  • Un coffret avec une lame de 24 dents ! Idéal pour commencer directement la découpe à la récéption.
Hitachi - C7SB2 - Scie circulaire diam 185 mm 1710 W 60 mm - C7SB2 - Rapide et puissante.
  • Travailler proprement grâce à son boitier qui permettra de récupérer les copeaux lors des découpes
  • Une profondeur de coup de 55mm pour un prix de moins de 100€ ! Clairement on est sur un excellent rapport qualité/prix
  • La scie circulaire Bosch PKS 55A sera livrée avec une lame carbure et une butée parallèle

Qu’est-ce qu’une scie circulaire ?

Il s’agit d’un outil utilisé en bricolage. Il sert essentiellement à couper et découper différents matériaux de profondeurs et épaisseurs différents de façon nette et précise.  Que ce soit :

  •  Aggloméré
  • Contreplaqué
  • Poutres
  • Lames de plancher et les panneaux

C’est d’ailleurs cette capacité à réaliser des coupes précises qui la distingue des scies classiques. Pour réaliser efficacement ces coupes, elle utilise une lame sous forme de disques qui est montée directement sur l’arbre moteur. Grâce au moteur électrique de la scie circulaire, le disque tourne sur lui-même et permet ainsi de sectionner ou de morceler les différents matériaux. Selon le modèle de scie circulaire, elle peut couper des matériaux de différentes matières : du bois tendre ou du bois lourd, des métaux non ferreux comme l’aluminium ou le cuivre, des plastiques, du plexiglas, parfois même du béton ou autres surfaces stratifiées comme la mélamine.
La scie circulaire est devenue une machine incontournable pour les bricoleurs occasionnels mais aussi pour les professionnels en menuiserie.
Cette machine a subi plusieurs modifications et améliorations avant de devenir la scie circulaire pratique et facile d’utilisation telle qu’on la connaît aujourd’hui. Grâce aux différents paramètres de la scie circulaire, elle peut effectuer des travaux de coupe de dégrossissage comme des travaux de coupes qui nécessitent une très grande minutie.

La grande variété de modèles permet désormais à un amateur d’utiliser une scie circulaire sans trop de difficulté pour se construire un petit meuble, s’aménager une petite terrasse, rénover son intérieur ou effectuer différentes réparations. Honnêtement lorsque j’ai utilisé la première fois une scie circulaire c’était certes lourd mais vraiment pas compliqué ! Alors si moi j’ai réussi, tout le monde est capable également :).
En effet, en termes de scie circulaire, il y en a pour tous les gouts, les besoins et le budget. Elle existe en différentes formes, en plusieurs colories et avec diverses options. De nombreuses marques célèbres et peu connues proposent sur le marché une panoplie de modèles de scie circulaire. Nous nous attarderons plus amplement sur ces points plus tard mais avant, on va d’abord présenter les différentes composantes d’une scie circulaire.

retour au menu ↑

Quelles sont les différentes composantes d’une scie circulaire ?

Comme son nom l’indique, une scie circulaire est composée de lame sous formes de disque. Elle est rattachée directement à l’arbre moteur de la machine. Pour assurer plus de sécurité lors de l’utilisation, une scie circulaire se doit d’avoir un carter de protection. Il est situé sur la partie supérieure, en dessus de la lame comme pour l’envelopper. Une scie circulaire se tient par les 2 mains pour limiter les accidents lors de la manipulation. Elle est donc dotée de 2 poignées, une en arrière et une autre plus petite en avant. L’interrupteur de mise en marche se trouve généralement sur la poignée arrière de la scie. Sur la même poignée se situe l’interrupteur de sécurité pour éviter que la scie circulaire ne se mette en marche involontairement. Une autre composante importante de la scie circulaire, c’est le couteau diviseur. Il empêche que les lames de la scie circulaire ne soient bloquées par des morceaux de bois coupés. Après, on a le guide. Il existe sous plusieurs formes mais dans tous les cas, sa fonction comme son nom l’indique est de guider la lame pendant les travaux de découpe pour obtenir un résultat net et précis. Selon le modèle de scie circulaire, le guide peut être adaptable. D’autres options nécessaires pour avoir un rendu net et minutieux existent également sur la scie circulaire. Etant des options, elles peuvent ne pas être présentes sur certains modèles ou marques. C’est le cas de la semelle et de l’aspirateur. La semelle offre une meilleure précision lors des travaux de coupe et de découpe. L’aspirateur quant à lui permet à son utilisateur d’avoir une meilleure vue sur les travaux sans être dérangé par la poussière ou les sciures. Il existe d’autres options de la scie circulaire, mais ces deux là semblent être celles qu’on voit le plus sur la plupart des modèles. Nous nous attarderons également sur les autres options un peu plus tard.

Que vous souhaitiez vous fabriquer un nouveau meuble, un placard, refaire votre balustrade, remplacer une marche d’escalier, réparer une rampe, faire des étagères pour la cave ou le garage, bref tout les travaux ayant un rapport avec la menuiserie, vous n’avez plus à vous ruiner ou à consacrer un grand budget pour pouvoir le faire effectuer par un professionnel. Avec la simplicité d’utilisation de la scie circulaire, vous pouvez le réaliser vous-même si vous avez un minimum de dextérité en bricolage. La scie circulaire peut en effet réaliser différentes coupes et découpes même celles qui nécessitent beaucoup de précisions. En effet, selon le modèle, la scie circulaire peut accomplir des coupes droites, transversales, en biseau, du débitage ainsi que du tronçonnage. Autant de possibilités offertes qui vous permet de réaliser de petites merveilles en boiseries voire même de vrais chefs d’œuvres.

 

retour au menu ↑

Comment bien choisir sa scie circulaire ?

Les fabricants ont noté que de plus en plus de particuliers se ruent vers l’achat de scie circulaire pour privilégier le fait maison ou peut être tout simplement que le bricolage est devenu un véritable passe temps.
De nombreuses marques proposent sur le marché une multitude de modèles de scie circulaire. Face à cette panoplie, comment reconnaître la meilleure scie circulaire et laquelle faut-il adopter ?

Identifiez bien vos besoins.

Tout d’abord, il faudrait identifier vos propres besoins.

  • Reconnaître la fréquence d’utilisation de la scie, plusieurs fois par semaine ? Un week end par-ci par-la ?
  • Quel type de matériau vous allez couper avec ? Seulement des planches ? Poutres ? Panneaux ?
  • Dans quel endroit vous allez l’utiliser ? Maison ? Garage ? Cave ? Exterieur ?
  • Quel type de travaux vous allez faire avec votre scie circulaire ?
  • Est-ce que vous avez besoin d’une grande liberté de mouvement pour les travaux que vous allez effectuer ?
  • A combien s’élève votre budget ?

C’est seulement après avoir répondu à ces questions fondamentales que vous allez pouvoir faire votre choix car à chaque type de besoins correspond une scie circulaire donnée.

Par exemple un ami possède une scie circulaire Bosch PKS 66 AF, il l’a acheté à un très bon prix et ne l’utilise qu’occasionnellement ! Un autre ami lui possède une Festool car  il utilise sa scie circulaire au quotidien. L’investissement n’est pas le même pour les deux, on passe de 100€ à plus de 600€ pour une scie circulaire Festool. Pour profiter au maximum de votre outil, il est préférable d’opter pour celui qui répond aux mieux à vos besoins.
Pour vous aider davantage à faire votre choix, je vous invite à lire les lignes suivantes qui vont détailler les différentes fonctions de la scie circulaire à prendre en compte dans votre sélection.

Bien choisir la lame de la scie circulaire.

Le premier critère, c’est la lame de la scie circulaire. C’est elle qui conditionne la qualité de la coupe et de la découpe effectué par la scie circulaire.
La lame d’une scie circulaire peut avoir un nombre de dents compris entre 10 à 48. Le nombre varie selon le modèle et la marque. Ce qui est important à savoir, c’est que plus le nombre de dent est élevé, plus le nombre de pas sur votre matériau se trouve réduit. La coupe obtenue sera donc concise et fine. Dans le cas opposé, si la lame ne possède que peu de dent, vous obtiendrez des coupes grossières. C’est déjà un critère à prendre en compte lors de votre sélection et cela, en fonction de vos besoins. A titre indicatif, les lames qui ont 10 dents conviennent parfaitement à des travaux de tronçonnage de bûches de bois ; celles qui possèdent entre 12 et 24 dents sont parfaites pour des usages domestiques. Vous les reconnaîtrez par leurs dentures plates. Les lames dotées de 48 dents sont quant à elles destinées pour la découpe de matériaux denses, pour les travaux qui nécessitent une grande minutie. Ces dernières sont surtout conçues pour un usage professionnel.
Un deuxième point essentiel à prendre en compte sur la caractéristique de la lame de la scie circulaire, c’est la taille de celle-ci. En effet, la lame existe en plusieurs dimensions. C’est la dimension qui conditionne la faculté de la scie à pouvoir travailler sur tel épaisseur de matériau ou sur telle autre profondeur. A chaque dimension correspond donc une fonction particulière.
A titre indicatif, une lame qui possède un diamètre de 170mm peut travailler sur une profondeur de 55 mm, celle qui a 185 mm de diamètre peut opérer sur une épaisseur de 60 mm, celle qui a un diamètre de 190 mm peut réaliser une coupe sur 65 mm de profondeur, celle qui détient un diamètre de 230 mm peut sectionner à une profondeur de 85 mm.
Renseignez-vous également auprès de votre magasin car certaines marques proposent des modèles avec une lame multi-matériau c’est-à-dire une lame qui peut sectionner presque tous les matériaux. Dénicher ce modèle est très intéressant même pour un usage domestique puisqu’on ne saura jamais ce qu’on pourrait avoir besoin de couper plus tard.

La puissance du moteur de la scie circulaire.

La puissance du moteur détermine également le type de travaux, la qualité de coupe que pourra effectuer la scie circulaire.
La puissance correspond au nombre de tour par minute que le disque peut réaliser. Elle varie selon le modèle de scie circulaire. La puissance se situe entre 1200 à 1800 watts. La vitesse change selon cette puissance. Elle peut effectuer entre 3000 à 6000 tours par minute.
Une puissance de 1200 watts serait parfaite pour de petits travaux domestiques comme couper du plancher, fabriquer de petits meubles, installer du parquet, réparer une toiture ; bref elle convient à des travaux sur des surfaces tendres et non épaisses.
Une puissance de 1800 watts est surtout celle utilisée par les professionnels en menuiserie. Elle peut effectuer des travaux sur tout types de bois et autres surfaces épaisses et profondes. Les scies circulaires qui possèdent cette puissance sont dotées des lames et des options qui conviennent à cette caractéristique.
Plus une scie circulaire possède une puissance élevée, plus elle pourra travailler sur des matériaux épais et solides. Si elle est moins puissante, elle sera plus faite pour travailler sur une surface plus tendre et moins profonde.
La puissance du moteur de la scie circulaire contribue également à la vitesse à laquelle elle va couper ou découper un matériau.
Vous pourriez noter par vous-même que les scies circulaires qui ont une puissance élevée ont généralement un poids volumineux. Cette lourdeur contribue à sa capacité à réaliser des coupes en profondeur.

Les différentes options proposées par la scie circulaire.

Les options correspondent aux différentes fonctions offertes par la scie pour faciliter son utilisation et garantir un meilleur résultat de travail aux bricoleurs et amateurs. Elles permettent non seulement d’obtenir un rendu satisfaisant, mais garantissent également une meilleure sécurité d’utilisation pour l’utilisateur.
S’agissant d’options, elles ne sont pas obligatoirement présentes sur toutes les scies circulaires. Certains modèles en possèdent alors que d’autres n’ont en pas. D’où la nécessité de bien vous renseigner sur ces différentes fonctionnalités avant tout acte d’achat.
Les différentes fonctionnalités de coupe.
Certains modèles sont dotés de cette possibilité de réaliser diverses coupes : droites, transversales, en biseau, dégrossissage… cette option permet de réaliser des coupes fluides et d’obtenir des résultats nets et précis.

  • Le couteau diviseur.
    Sa fonction est d’éviter que des morceaux de bois ne se coincent dans la paroi de la scie et ne bloquent la lame.
  • L’interrupteur de sécurité.
    Afin d’éviter tout risque d’accidents liés à l’utilisation de la scie circulaire, ce bouton évite le démarrage involontaire de l’outil. Avant d’appuyer sur le bouton de démarrage, il est nécessaire de déclencher cet interrupteur. Les scies circulaires dotées de cette option ne se mettront donc pas en marche accidentellement.
  • Le frein à la lame.
    Cette option permet d’arrêter en moins de 3 secondes la lame de tourner sur elle-même qu’importe la vitesse et la puissance de la scie. Cette option est nécessaire en cas d’accident ou seulement si l’utilisateur souhaite l’enclencher pour une quelconque raison.
  • Le variateur de vitesse.
    Il permet de régler la vitesse du disque en fonction du type de matériau sur lequel on souhaite travailler : sa dureté, son épaisseur, la profondeur de la coupe que l’on veut réaliser, le type de coupe qu’on veut faire.
  • L’évacuateur de poussière.
    Il permet de dégager par un cylindre situé à l’arrière de l’outil les sciures, les copeaux et les poussières engendrés par le travail de bois ou autres matériaux.
  • Le raccordement à un aspirateur.
    Cette option permet d’avoir une vue dégagée et claire sur le travail de coupe. Grâce à cette fonction, vous ne serez pas gêné par les poussières puisqu’elles seront aspirées et directement éjectées hors de votre zone de travail.
  • La semelle inclinable.
    Elle se situe sur la partie inférieure de la scie circulaire. Elle a pour fonction d’assurer une coupe précise et bien nette. Elle est primordiale pour la réalisation de coupes en biais. Il est important de noter que pour garantir la longévité de votre outil, il faut choisir une scie circulaire dont la semelle est fabriquée avec une matière solide. Il est primordial que vous vous renseigniez sur l’alliage du métal avec lequel la semelle a été fabriquée. La plupart des semelles des scies circulaires proposées sur le marché sont en acier ou en aluminium. Le souci avec ces deux matières, c’est qu’au cas où votre scie tombe, l’acier ou l’aluminium se tordent facilement. Sachez que si votre semelle se torde, vous aurez beaucoup de difficulté à effectuer des coupes droites et nettes. C’est un peu dommage que les fabricants n’accordent pas beaucoup d’importance à ce point car la plupart des soucis liés à l’utilisation d’une scie circulaire se trouve au niveau de la semelle. Le meilleur alliage reste celui au magnésium, il est surtout proposé par les modèles haut de gamme.
    Un deuxième point sur lequel je souhaiterai attirer votre attention, c’est le taux d’inclinaison de la semelle. L’idéal pour son inclinaison est de 45°. De cette façon, vous pourriez réaliser différentes coupes facilement, rapidement, avec plus de précision et beaucoup plus de sécurité d’usage.
  • Le guide, le rail de guidage, ligner laser.
    Il s’agit de différentes appellations mais ils ont la même fonction, c’est de guider la lame lors de la coupe. Ils sont fixés à la semelle de la scie circulaire, généralement en parallèle à celle-ci.
    Le rail de guidage s’agit de 2 joints antidérapants qui sont fixés sur la pièce à découper.
    Le ligner laser quant à lui s’agit d’une ligne en petite lumière bleu ou rouge sensée assister son utilisateur lors de la découpe.
retour au menu ↑

Quels sont les avantages de l’utilisation d’une scie circulaire ?

Que vous soyez un professionnel dans le domaine de la menuiserie ou bien simple amateur, la scie circulaire vous aidera et vous assistera vraiment dans votre quotidien. Il est doté de plusieurs fonctions et paramètres destinés à aider même les moins habiles en bricolage. Il existe en plusieurs modèles et l’un d’entre eux vous servira efficacement ; pour vous aider dans votre choix, les lignes précédentes vous auraient éclairci.
La scie circulaire est facile d’utilisation, très pratique et rapide. De plus, son prix est tout de même abordable par rapport à tout ce qu’il pourra vous servir. Qu’il s’agisse de rénovation, de construction, de petits aménagements d’intérieurs ou de jardin, de travaux de coupe ou de confection, grâce à la scie circulaire, vous pourriez prendre grand plaisir à les réaliser vous-même selon vos gouts sans avoir nécessairement à faire appel à un menuisier ou à un professionnel. Parfois, faute d’outils performant, on est obligé de payer cher juste pour la réparation d’un plancher ou d’un rempart. Combien de fois nous sommes nous débarrassés de meubles qui nous auraient toujours bien servi avec une petite réparation. Désormais, vous pourriez y remédier en adoptant une scie circulaire. D’ailleurs, son utilisation a déjà été très simplifiée.

Quels pré requis faut-il respecter pour assurer une sécurité d’utilisation ?
Dans votre choix, sélectionner le modèle qui offre le plus de confort dans son maniement : que ce soit les poignées ou bien l’ergonomie en général de la scie circulaire. Opter également pour le modèle dont le poids vous offre une aisance. N’optez pas pour un outil que vous avez du mal à soulever ou à maintenir. Cela vous évitera les risques d’accidents.
Aussi banal que cela puisse paraître, il faut travailler dans un endroit avec une luminosité adaptée : pas trop sombre ni trop claire.
Pensez à vous munir lors de chaque utilisation de lunettes pour protéger vos yeux de la poussière ou autres éclaboussures. N’hésitez pas à utiliser des masques et des casques.
Il est également important de lire le mode d’emploi avant la première utilisation pour prendre connaissance des précautions d’usage et vous familiariser avec votre nouvel outil.

Inscription / Connexion fermée temporairement